Hello les chats ! Aujourd’hui on se retrouve avec une toute nouvelle catégorie sur le blog : les femmes qui m’inspirent. Cela fait pas mal de temps que j’éprouve une certaine admiration pour ces femmes, qui sont d’ailleurs très souvent ce qu’on appelle des businesswomen. Ce sont des femmes qui se sont démenées pour se trouver où elles sont aujourd’hui, qui ont leur propre entreprise ou encore leur propre marque. J’admire leur détermination, leur persévérance et surtout à quel point elles sont uniques.

Ces femmes peuvent se trouver sur les réseaux sociaux, ou encore, dans notre entourage. Mais pour celles qui se situent derrière un écran, je me suis que cela pourrait être très interessant de les interviewer, afin d’en savoir plus sur elles, ainsi que sur leur travail.

Pour cette toute première interview, j’ai décidé de poser quelques questions à Emma Bonneaud, connue sous le nom de @allineedisclothes sur Instagram, et qui a créé Oldē Paris il y a quelques mois de cela.

J’espère vraiment que cette interview vous plaira ♡


Pour commencer, est-ce que tu pourrais te présenter en quelques mots s’il te plait ?

Je m’appelle Emma Bonneaud, j’ai 23 ans, je suis freelance stylist, RP et blogueuse. Je viens de lancer mon shop vintage récemment, Oldē Paris.

D’où t’es venue l’idée de créer Oldē ? Combien de temps as-tu mis avant de te lancer ? 

Je chine depuis que je suis toute petite, déjà à l’époque pour des jouets, puis après les appareils photos, la décoration, les fringues, etc. J’ai toujours aimé ça, dans le sud j’y allais beaucoup avec ma famille. Donc le vintage, ça me connait plutôt bien ahah.
Je dirais que j’ai mis quelques mois avant de me lancer, le temps d’être sûre.

Pourquoi ce nom d’ailleurs, il a une signification particulière ? Je le trouve vraiment très joli !

Old pour le côté ancien, et ē pour le côté style ahah. Au début je voulais oldë mais tout le mondé le prononçait “oldé” donc j’ai changé. En plus, je trouvais que cela faisait plus “affirmé”.

Où trouves-tu toutes les pépites vintages que tu présentes sur Instagram ? 

Particulièrement en brocante, sinon j’ai 2-3 adresses secrètes ahah.

Pour les différentes pièces que tu proposes, tu fonctionnes plutôt au coup de cœur ou tu essaies de suivre quelques tendances ? 

Coup de coeur complètement. On voit beaucoup de cardigans en ce moment mais pour moi, ce n’est pas ça le vintage, ça va plus loin, il faut essayer de dénicher des pièces vraiment fortes, qui ont une histoire.

Qu’est-ce qui te passionne le plus dans le monde de la mode ?

S’amuser avec les styles, avec la mode tout simplement, se faire plaisir en restant soi-même. Mais parfois, sortir de sa zone de confort et essayer des choses nouvelles, aller plus loin que juste mettre un jean, porter des pièces plus “fortes“, mais je sais que je ne pourrais pas changer le style des gens ahah.

Je ne dis pas que j’ai la science infuse en terme de mode et de style, mais dans la rue, on voit souvent des looks noir ou gris, ça manque d’extravagance.

En plus du compte instagram du shop, @olde.paris, tu as ton compte personnel @allineedisclothes à gérer, ainsi que ton blog. Cela ne fait pas trop parfois ? Ou tu as réussi à trouver un bon équilibre ?  

Ahah et pas que! Je suis également freelance donc je crée du contenu pour des marques, je fais du stylisme photo, et beaucoup d’autres choses que j’adore faire également 🙂

C’est dur de trouver un équilibre mais je suis une vraie folle du travail, j’adore bosser le week-end, donc finalement, qu’est-ce-que l’équilibre ahah.

J’ai vu que tu avais déjà organisé quelques shootings pour présenter différentes pièces, dans ces cas-là tu t’occupes que de la partie stylisme où tu gères l’intégralité de ces shootings ?

Pour les shootings, soit je les gère entièrement, soit je suis styliste pour des photographes soit ce sont eux qui m’empruntent des pièces, ou d’autres stylistes, je suis très ouverte pour cette partie.

Où vois-tu Oldē Vintage dans quelques années ?

Une boutique dans Paris, j’espère ! Toujours avoir autant de pépites vintage à présenter et à trouver, continuer à rencontrer des gens autant fan de vintage et plein d’autres jolies choses.

Et pour la fin, quelques mots à adresser aux rêveurs et rêveuses qui hésitent encore à se lancer dans le monde de l’entreprenariat ?

Toujours croire en soi et être fier de soi. Ne pas avoir peur de l’échec mais se dire que vous ferez toujours mieux que ceux qui ne lanceront jamais de projet par peur de se louper !

L’échec peut être présent mais comme on dit “Qui ne tente rien n’a rien“! La réussite n’est jamais très loin au final !


Voilà, ce sera tout pour cette première interview, encore merci à Emma d’avoir répondu à toutes mes questions !

Et toi, qui sont les femmes qui t’inspirent au quotidien ? Qui aimerais-tu que j’interview pour la prochaine fois ?

Prenez soin de vous ♡

Liens :