Dans ma vie, j’ai toujours été une personne assez solitaire et indépendante. Ce sont deux traits de caractère que j’ai pu acquérir très tôt, notamment à l’école, et que j’ai gardé avec moi lors de mon passage à l’âge adulte.

Cela fait maintenant un an et demi que je vis seule, la majorité de mes journées est donc constituée de temps que je passe en face à face avec moi-même. Bien que la solitude me rattrape de temps à autres, j’ai appris à apprécier ce temps passé seule et à le valoriser. Ce sont des moments que je considère comme qualitatifs et essentiels à mon bien-être (et à ma santé mentale pour être honnête).

Cependant, je sais que cela n’est pas donné à tout le monde et que beaucoup de personnes n’apprécient pas de passer du temps seules, ou encore de faire des activités seules. De plus, quand on est au début de la vingtaine, on a tendance à vouloir être relativement entouré, avoir une vie sociale remplie, faire de nouvelles connaissances ou encore tenter de nouvelles expériences.

Une métaphore que j’apprécie beaucoup est celle de la batterie sociale. Tout comme la batterie d’un téléphone, celle-ci se décharge et se recharge plus ou moins vite. Dans mon cas, celle-ci a tendance à s’épuiser rapidement lorsque je suis entourée et le moyen le plus simple et efficace de la recharger est de passer du temps seule. Pour d’autres personnes, elle se déchargera alors moins vite et ils n’auront pas besoin d’autant la recharger.

Chaque personne fonctionne donc différemment mais le besoin de rechargement fini toujours par se faire ressentir. C’est pour cela que j’ai décidé de vous proposer 5 activités à faire en solo, qui vous permettront alors d’apprécier ce temps en tête-à-tête avec vous-même.

ÉCOUTER UN PODCAST

Quand on est seul(e) chez soi, parfois le silence nous apaise, parfois il nous angoisse. Il m’arrive souvent d’allumer la télévision ou de mettre juste un fond de musique uniquement pour briser ce silence. Récemment je me suis découverte une passion pour les podcasts, surtout le soir avant de dormir, je trouve ça particulièrement reposant. C’est un moyen simple et agréable pour apprendre de nouvelles choses sans le côté vraiment “scolaire”.

Celui qui me passionne le plus en ce moment c’est Dimanche Pépouze. Dans ce podcast hebdomadaire, Léna nous permet de voyager aux quatre coins du monde et ce en toute bienveillance.

TESTER UNE NOUVELLE RECETTE

Quand on est seul(e), on a l’avantage de pouvoir manger ce que l’on veut, quand on veut. C’est aussi l’occasion de tester de nouvelles recettes puisque de toute façon, si ça rate, personne ne sera là pour juger. Et au contraire, si c’est une réussite, on aura l’occasion de briller en société.

Le but de cette activité est vraiment de vous faire plaisir, de passer du temps dans votre bulle avec une bonne petite récompense à la clé. D’ailleurs, si vous manquez d’inspiration, vous pouvez retrouver une petite recette de crêpes sans lactose juste ici.

PARTIR EN VADROUILLE

Je pense qu’il est vraiment très important d’avoir au moins un lieu qui vous tient à coeur, un lieu dans lequel vous vous sentez bien, où vous vous sentez en sécurité. Cela peut être un banc au bord de la mer, un lac au coeur d’une forêt, un jardin dans une maison de campagne, peu importe. C’est votre lieu, votre bulle, là où vous savez que cela fait du bien. C’est un endroit où vous savez apprécier la solitude, où elle peut parfois même vous ressourcer.

FAIRE DU TRI

J’ai beau être quelqu’un d’assez bordélique, je trouve quand même qu’il y a un côté assez thérapeutique dans le fait de trier, ou même de ranger. Pour moi, ça permet de faire le point sur les choses dont on ne se sert pas, celles dont on ne peut pas se passer ou encore celles dont on s’est lassé. Que ce soit au niveau des vêtements, des livres ou même des meubles, tout peut avoir une seconde vie. Par la même occasion, on peut faire de la place pour de nouvelles choses et réorganiser celles que l’on possède.

Cela permet également, pour les plus nostalgiques d’entre nous, de tomber sur de vieilles bricoles, et voilà qu’on se retrouve à lire notre journal intime de 2011 (vive l’introspection).

LA MÉDITATION GUIDÉE

Je ne sais pas vous, mais personnellement quand je me décide à méditer un peu, j’ai absolument besoin que ce soit sous forme de méditation guidée. J’ai toujours le cerveau qui tourne à full régime donc s’il n’y a aucune voix sur laquelle me poser, c’est impossible pour moi de me relaxer.

La médiation permet de se recentrer sur soi, sur nos envies, de faire le point sur notre vie. Cela permet également de souffler un peu, de relâcher la pression et d’apprendre à travailler sur sa respiration. Le plus simple pour la méditation guidée c’est de partir d’une vidéo YouTube, ou alors d’une application comme Mind ou Méditopia. Après, tout est une question de pratique et d’habitude, c’est toujours très difficile les premières fois donc pas de panique !


Et voilà, j’espère que ces petites activités sauront occuper vos journées en solitaire et que vous saurez apprécier ces moments, qui restent assez précieux et importants.

Prenez soin de vous ♡